Mercredi 18 Avril; Dieppe-Newhaven-Groombridge : a long long day

Mercredi 18 avril; 4ème étape Dieppe-Newhaven-Groombridge (65kms)

3h45 tous les cyclistes s’activent il faut charger le van rapidement et filer au port prendre le ferry. Pas très réveillés c’est sûr, la balade de nuit dans Dieppe n’en est pas moins sympa, rues désertes, ambiance irréelle lorsqu’on voit un groupe de jeunes débouler sur les boulevards, un bon moment !!!

IMG01573-20120418-0441.jpg

Vérification des passeports et une heure d’attente supplémentaire, le ferry n’est pas encore là… On nous annonce un temps bien agité et par conséquence une nuit maritime bien mouvementée…

ferry.jpg  2012-04-18-05.53.53.jpg  

6h30 le salon du ferry s’est bien vite transformé en dortoir de fortune chacun s’installant de son mieux (ou de son moins mal) pour essayer de profiter de quelques heures de sommeil supplémentaires. Les gens avaient raison ca secoue pas mal :-)

9h30 le ferry a rattrapé son retard et nous apercevons Newhaven, c’est plutôt bon signe, ce qui est moins encourageant c’est le temps qu’il fait... c’est la tempête !!!

Ca veut dire quoi ?

Ben, que la pluie tombe averse mais elle ne tombe pas verticalement, elle tombe à l’horizontale tellement il y a de vent !!! Les mouettes font du sur place et nous avec nos vélos on risque bien de reculer !!!

Il faut déjà aller les récupérer et franchir l’étape des passeports, vous savez ce long moment où les autorités britanniques vérifient vos papiers pour être sur qu’il n’y a pas de problème, ce moment qui vous semble une éternité à attendre dans votre voiture pour quelques banales formalités administratives, ben ce moment la lorsqu’on arrive en vélo, on le passe dehors sous la pluie…. Ca doit être une manière traditionnelle anglaise d’accueillir les gens ou au moins de les faire s’acclimater. Mais là, en l’occurrence il y a un petit souci avec le passeport de Joël, il passe donc une heure sous la pluie à attendre que les officiers veuillent bien avoir l’extrême obligeance de le laisser passer et qu’il puisse ainsi venir nous rejoindre au terminal pour se réchauffer, prendre son petit dej' et se préparer pour une étape qui promet !!!!

11h ca y est,déguisés à moitié en pingouin à moitié en pécheur de moules nous voila enfin prêt à affronter le climat britannique, sac plastique et élastique de rigueur ne nous protègerons pas bien longtemps, mais c’est déjà ca…

pingouins.jpg

Le vent vient du large et les quelques kilomètres pendant lesquels nous devons longer la côte prennent des allures d’exercice d’équilibriste, la mer est démontée, les rafales de vent nous déportent, prudence !!!

storm.jpg

On finit par bifurquer, vent dans le dos ca va mieux, par contre le plat normand a laissé place aux collines anglaises, pas les Alpes mais des petites côtes suffisantes pour faire descendre les élèves de vélo après 3 jours d’effort. Le groupe s’entraide, on pousse les moins à l’aise on remet les laisses et une chose est sûre on sera en retard à Heathfield où nous sommes attendus pour 12h30, et il est 13h…et il reste presque une vingtaine de kilomètres à faire :-(, l'heure de décalage ente la France et l'Angleterre ne sera pas de trop...

cuckoo-trail-copy-1.jpg

On rejoint enfin le Cuckootrail et 14kms d’ancienne voie ferrée pour nous emmener à Heathfield, mais ces kilomètre avec la fatigue paraissent une éternité, ils passent lentement, lentement, très lentement…  Richard, responsable du tourisme et de la promotion du Cuckootrail nous attend pour les derniers kilomètres, nous avons un peu honte de l’avoir fait attendre si longtemps et notre vitesse à ses cotés est si lente qu’il doit se demander comment on a fait pour arriver jusque là… et comment on compte faire pour arriver un jour jusqu’à Londres…

On arrive à Heathfield, il doit être aux alentour de 15h30, on ne sait plus trop, les élèves sont lessivés, même la photo souvenir avec le journaliste locale demande un effort énorme.

heathfield3

15h25 15h27

       Heatfield 2  heathfield

Gillian et d’autres volontaires de l’association de jumelage Forges Heathfield nous accueillent si gentiment, elles ont préparé un succulent repas et nous sommes affamés mais tellement fatigués par cette matinée longue, très longue… mais maintenant derrière nous, ouf.

La pause d’une bonne heure fait vraiment du bien, le temps de se sécher un peu, de reprendre des forces et il faut repartir pour la fin de l’étape qui nous emmène au Manor Farm House, un camping jute au dessus de Groombridge. On a déjà fait plus des 2/3 de l’étape et la fin heureusement passe beaucoup mieux, la pluie de ces derniers jours a rendu les chemins boueux et donne l’occasion aux élèves de s’essayer à un peu de tout terrain, ca glisse, ca salit, on en a plein partout, bref on est contents :-)

groombridge manor farm house

19h on arrive au camping où Sego a gentiment préparé les tentes, une douche chaude, des vêtements secs, que ca fait du bien !!!  Et ce soir, premier soir en Angleterre donc forcement, on va au pub ! Plus qu’une tradition, c’est une véritable institution outre manche et nos 3 petites françaises vont donc pouvoir découvrir l’un de ces lieux chaleureux où tout anglais qui se respecte passe une bonne partie de son temps !!! Donc fish and chips, pie and mash…

2012-04-18-21.16.05.jpg  2012-04-18-21.16.18.jpg

Welcome to England :-)

 

La vidéo du jour


To be informed of the latest articles, subscribe: